Apostanagrammes

   
Jolie paranoïa des mets

mijotés, parodies à élan,

Eros, je t’isole di Panama,

de Japon, moraliste Asie.

Eros, naja, idole, ma piste,

mon Eole se tapira jadis

dans la joie. Ose, primate !

Soprano jamais délitée,

je molestai son ara pied.

Jean, apôtre moisi, las de

parias nomades et jolie

damnée, je parlotais iso-

-lément à Rioja, déposais

les jades maorie à piton.

Ô empire, diastase, jalon,

piédestal majoré à soin :

si le tajine d’or sape Mao,

j’oserais Pilate à démons.
  
-
   
17/03/2004

Texte clin d'oeil à Jean-Marie Apostolidès, fidèle ami de la famille.
Chaque vers est un anagramme de son prénom et de son nom.