Off ?

Il faut dire ce qui est : je ne vois plus trop l'intérêt de ce blog. Ce que j'écris m'agace, ces pensées larmoyantes sur le temps, les souvenirs - leitmotiv et vieilles rengaines ! , j'en ai ma claque. Entre hibernation et abandon mon coeur vacille...

Histoire de tringle

Aujourd'hui, le délai de réflexion est passé. Dans trois mois l'appartement ne sera plus qu'un souvenir. Tourner la page. Ulysse va bientôt avoir un an, quant à moi j'en ai vingt huit depuis peu et je suis affolée de l'accélération folle du Temps. La vie file comme un pet sur une tringle à rideaux, j'ai beau m'accrocher aux petits et aux grands bonheurs présents, je suis propulsée dans l'après, inexorablement, et les mois se muent en jours, et les années en mois. Et moi je cours je vole jusqu'au jour où, ridée, j'aurai le temps de ne plus me souvenir de rien.