Y a un truc !

Dans le creux de ma dent fleurit une légère douleur. Je quitte mon boulot. Il est dix-sept heures. Je descend la rue, heureuse comme tous les soirs de retrouver mon Ulysse - ça s'étend insidieusement... Je m'engouffre dans la bouche du métro, espérant lui laisser ma douleur, mais ça continue, elle enveloppe maintenant les dents alentour, puis attaque la gencive. Je visualise un fil infime reliant mes molaires à mon cerveau, ça commence à taper, des ondes algiques cognent dans mon crâne tandis que la ligne treize nous transporte, pauvres cloportes, à nos stations domiciles. Freud avait raison : ‘’L’existence du sujet se resserre autour du trou de la molaire’’. C'est ça. Dolor sum. Les portes s'ouvrent précisément en face de la sortie escalator, je file et m'envole jusqu'au niveau terre, ma putain de dent continue de lancer ses éclairs. J'entre dans le square, Michèle est là. Ulysse quant à lui regarde jouer les petits dans le bac à sable, il me voit, me sourit.
- Ca a été aujourd'hui ?
- Oui ! Votre petit a percé sa première dent !
- ... !!! ??? !!!

  • J'aime beaucoup la façon dont tu racontes cette belle illustration de l'empathie.
    Je suis tellement fier de vous deux...

  • wahooou ! bah dis donc, tu fais de l'empathie à distance maintenant ?
    Félicitation ! Voilà une compétence à intégrer dans un cv ;-)

  • Après le verbe "sum" on trouve un attribut du sujet, qui est donc forcément au même cas que le sujet : le nominatif ; l'accusatif est réservé à un complément d'objet.

    Donc "Sum dolor", ou mieux, "Dolor sum"

    Par contre, "Frederigis in manibus curo dolorem", je soigne la douleur dans les bras de Frederix (1).

    Sacrée histoire en tout cas !

    Voilà, c'était le premier cours de latin de Lyssou ! ;-)

    (1) Fameux chef gaulois progressiste. L'exemple est dans César.

  • Je n'ai fait qu'un an de latin, ou plutôt un an d'observation de divers objets volant au dessus de nos têtes (cartouches d'encre, avions en papier).
    Ce fut affligeant.
    Et je n'ai rien appris (la preuve)

  • Bah, deux caries quand même... :o/

  • J'en ai mal aux dents rien que de te lire .....