Ma maison, c'est quelqu'un !

En somme, une maison est comme une personne. Lors de la première visite, on se fait beau, on se pomponne, on frémit d'impatience et d'angoisse jusqu'à ce qu'on sonne. La porte s'ouvre, on entre, et en un coup d'oeil un coup de coeur on se dit - ou pas - qu'on l'aime comme personne.
On visite chaque pièce comme une facette de sa personnalité. L'épaisseur des murs devient épaisseur de caractère, les poutres soulignent son charme authentique, les pierres rassurent, le parquet chaleureux séduit les pieds nus, la chaleur de l'âtre délasse et nous enveloppe d'un sentiment de sécurité, les arbres brandissent leurs feuilles comme un hymne à la liberté...
Tout cela est bien beau, mais après la rencontre et le coup de coeur vient l'accomplissement du désir : le pacte d'union ! Le bal des rencontres aboutit donc à une promesse, douces fiançailles immobilières... On se dit oui, on espère. Le temps déroule alors son fil, et puis un jour, face au trait d'union que représentent maire et notaire, on fait plus trop le malin. Sourire niais, mains qui tremblent et coeur palpitant, on nous invite après quelques belles paroles techniques, à inscrire au bas de la feuille notre nom. Notre nom qui dit oui, qui nous embarque pour des années de bonheur, dans notre chez-nous. Alors on signe, satisfaits, sachant pertinemment qu'il faudra attendre quelques mois avant de vraiment la connaître, notre belle inconnue qui nous semble si familière.
En attendant, on l'imagine, toute de blanc vêtue et prête à nous accueillir en son sein, notre belle mandrionne, l'élue de notre coeur...

  • J'adooooooooooore. T'as vraiment une sacrée belle plume. Et de la part d'un poulet c'est un très grand compliment XD

    En conclusion je vais jouer le représentant de Dieu ou de la nation (selon la conviction qui convient): "je vous déclare Maison et femme !" ^^

  • merci Jisee !!! :oDD
    D'ailleurs j'ai pensé à toi quand j'ai écrit "le nom qui dit oui" ! ;o)

  • J'avoue, je ne suis pas très dynamique sur le web en ce moment et je découvre seulement maintenant ton dernier article.
    Forcément, j'aime beaucoup. C'est bien mené, très poétique. Enfin, maintenant, on sait tous que quand on va te lire on va aimer ; on connait le style de notre Melody et la vivacité de son esprit ;-)

  • (arrête je vais rougir !!) :o)))