La belle absente

J'ai rêvé que je l'embrassais, dans un élan d'amour indéfinissable. Juste un tendre baiser sur sa joue de soie, sur sa peau douce et ridée imprégnée d'eau de Cologne. Toujours là avec moi - pas très loin en tout cas -, lovée au creux de mes rêves : ma grand-mère, âme délicieuse, partage mes bonheurs et console mes peines...