Minuscule !

Moi qui me délecte des sombres récits d'angoisses et de rêves chaotiques, moi qui me plaît à projetter sur ce blog toute la noirceur de mon être, comment vais-je pouvoir maintenir une continuité, maintenant que ma vie toute entière se voit bouleversée par le plus heureux événement qui soit, l'attente d'un enfant ? Comment ne pas tomber dans la niaiserie de la future maman béate et impatiente, plus que jamais amoureuse de son homme et plus que jamais heureuse et confiante en l'avenir ?

Eh bien à vrai dire, je l'ignore, et, mieux : j'men fous.

C'est le plus beau jour de ma vie, c'est la vraie vie qui commence...


  • Quelle différence de ton entre ce 28 mai et ce qui précède...Malgré les idées noires (ça se comprend) que vous inspirait le "Petit Teigneux" et malgré sa victoire, il semble bien que "certain" événement ait balayé tout ça, et que l'optimisme, sinon la zénitude joyeuse, soit "de rigueur"...Tant mieux et tous mes voeux, sincèrement...Et merci pour cette citation, de Cioran sur le travail, sur mon blog "fracoutu". Cioran dont j'ai lu (c'est bizarre..) pas mal de choses...Mais juste une question : j'ai mis en ligne "publiquement" mon blog hier soir, sur ma mailing list, et j'ai eu la surprise de lire aujourd'hui un commentaire de...Melody, que je ne connais pas, du moins sous ce nom là...Alors, voila, question toute bête : qui êtes vous, madame la future maman? vous pouvez me répondre sur mon mail, si vous le voulez et si vous l'avez... et un million d'excuses si je vous connais...

    "fracoutu"...

  • Aaahh !! Sacré Fracoutu ! Tu me feras toujours rire ! Bon, ceci étant dit j'ai antidaté mon message du 27 mai, trop sombre par rapport à celui-ci, empli de bonheur et de clarté. Un peu de légèreté dans ce monde de brute ça ne me fera pas de mal !!
    Enfin, pour en revenir à ta question, je t'ai répondu par mail.
    Bises et... chhhhht ! Je suis ici incognito !! ;o)