Patti Smith

judith

quelques masques parmi beaucoup

judith. un joyau. que certains nomment judée judas judex
et que moi enfin d’une manière tendre :
juju la perle : mon petit sucre candi.

très probable qu’on me soupçonne simplement
de la convoiter. juteuse. pas ça. Je tiens à elle.
par tous les bouts. elle est la crème
glacée de mon gâteau. dessert des anges.
je l'aime comme les juifs aiment la terre.
je l'aime comme judas aimait jésus.
oh ne vous étonnez pas. son amour fou pour le seigneur.
et ça vous rend zinzin zinzin zinzin zinzin.
l'argent ne fut qu'un reflet dans son oeil. ce fut le
baiser de la mort son or son or très pur.
judas fut le vrai plongeur. il plonge dans les bras
du fils prédestiné de dieu. illustrant les inconvénients
de l'amour homosexuel.
et pourtant me voilà qui la mange des yeux. ah spansule.
pilule vide. que m'offres-tu. l'amour peut-être
de judy. judy judy judy. cogne cogne cogne.
je l'aime comme judex (ce magicien à son propre compte)
aimait la bonne. l'image parfaite de la jeune fille.
kodak. la fille d'eve avant d'avoir mangé
l'avocado.
pourtant elle n'a ni yeux verts ni cheveux d'or.
ni bébé ange. ni candidate à la
pantoufle de verre. ce n'est pas le genre de fille
qu'on trouve dans une pub pour le ricil.
pas une garce léchée.
mais la fille que j'aime toucher. nous avons partagé
un lit mais je n'ai pu la toucher. elle s'est tounée
sur le côté. Je ne pouvais la toucher. bruissement
des draps neufs. souvenir très humide. mais je
ne pouvais la toucher. non plus qu'elle ne m'aurait touché.
pri prier prière.
victimes de cette illusion selon quoi les femmes seraient
faites
pour les hommes. radium. J'éteinds la lumière. Je ne la
toucherai pas. au bout d'un temps le désir est vaincu.
se rétracte. se retire. puis dort et dort et
continue à dormir.

Patti Smith - Judith, in Babel, traduit de l'américain par Pierre Alien.