Long ago and far away

Yeux qui crépitent tête déboulonnée les bras ballants je range mes mille-feuilles je ne pense plus les mots emmêlés je me prends les pieds dans les lignes les lettres se bousculent des pages et des pages qui prennent le large un souffle à fleur de concepts et puis tout s'arrête.

Assise sur mon ennui je m'étends et détends ma lassitude au point de non-retour écran noir et paupières apathiques je mastique le fur-et-à-mesure et m'échappe dans l'arrière-pays de mes rêveries aseptisées...